ma petite actualité

mais combien de temps

dure vraiment l'actualité

aujourd'hui est un nouveau jour de plus

Juste vous dire la joie qui est la mienne, de voir ce texte, LA VIE À L'USAGE, être publié par les Éditions Lanskine, et la belle rencontre que cela suppose avec Catherine Tourné, que je remercie du fond du coeur

et si vous avez envie d'entendre un extrait de ce texte, filmé par Antonio Catarino, c'est ci-dessous : 

https://www.youtube.com/watch?v=7Za8p-AUWic

 

et puis une chose encore, j'aimerais profiter de cette fenêtre ''actualité'' pour remercier ici Sabine Huynh, pour le très bel article qu'elle a écrit sur mon travail : 

https://diacritik.com/2016/07/18/manuel-daull-mots-mis-bout-a-bout-en-eaux-durassiennes/

Cristal / Éditions La Mandragore

page en construction

Extrait 

 

( ...)

 

Je le sais depuis longtemps.

 

depuis longtemps je savais que quelque chose clochait.

à la fois dans et en dehors de l'usage. quelque chose clochait.

je n'arrivais pas à dire quoi.

juste que c'était quelque chose dans l'acte. qui rendait l'acte d'écriture différent. non pas que la graphie en soit trans-formée.

ce n'était pas de l'ordre d'un problème moteur.

j'avais retrouvé une motricité normale des doigts et de la main outillée. ce n'était pas ça. pas la main outillée.


enfin pas loin quand même. pas très loin de cette expression. de son sens. un jeu de froid et chaud. là on brûle en disant la main outillée.

pas un problème moteur. donc pas la main. l'expression qui agit. qui restreint le champ. la vision. qui recentre le propos. permet la mise au point. sur la main qui tient l'outil d'écriture. si ce n'est donc la main. c'est l'objet. l'outil. l'objet d'écriture.

 

                                   maintenant je le sais. ça me paraît si évident. mais là. là au moment où je cherchais encore. je ne voyais pas.

je sentais que quelque chose se passait. l'objet d'écriture. actif ou modèle. installé l'objet. je ne voyais pas. l'écriture ne changeait pas. le même glissement de la bille sur le papier. quelque soit le papier. la même facilité.

depuis le temps d'autres couleurs bien sûr. surtout une autre couleur.

une couleur entre le bleu et le noir.


un violet aux allures de bleu foncé. mais foncé. mais pas assez pour être violet.

 

 

un bleu tronqué. trompeur aussi.

 

 

moins violet sur le capuchon que bleu sur le papier. trompeur oui. le sentiment d'être trompé.

ce n'était pas ça. le sentiment que je ressentais n'était pas lié aux couleurs. pas à l'emploi d'une couleur particulière. pas différent que j'écrive en noir. en bleu. en bleu/violet trompeur. en rouge. 

 

                                                                                                          ( ...)