ma petite actualité

mais combien de temps

dure vraiment l'actualité

aujourd'hui est un nouveau jour de plus

Juste vous dire la joie qui est la mienne, de voir ce texte, LA VIE À L'USAGE, être publié par les Éditions Lanskine, et la belle rencontre que cela suppose avec Catherine Tourné, que je remercie du fond du coeur

et si vous avez envie d'entendre un extrait de ce texte, filmé par Antonio Catarino, c'est ci-dessous : 

https://www.youtube.com/watch?v=7Za8p-AUWic

 

et puis une chose encore, j'aimerais profiter de cette fenêtre ''actualité'' pour remercier ici Sabine Huynh, pour le très bel article qu'elle a écrit sur mon travail : 

https://diacritik.com/2016/07/18/manuel-daull-mots-mis-bout-a-bout-en-eaux-durassiennes/

_ATEAU / 1996

 

_ATEAU.

 

 

Le B. la lettre B. qu'on apprend à dessiner. quand c'est encore le temps où on dessine les lettres de l'alphabet. le temps zéro rêvé de l'écriture.

 je rêvais. j'ai toujours rêvé. je rêve encore d'un tatouage. en fait ce n'est pas un rêve. pas un rêve du tout. il faut que je dise ENVIE.

 j'ai toujours eu envie d'un tatouage.

c'est comme ça que j'aimerais commencer à parler. parler de ça. comme ça. l'envie de voir
sur le corps de l'homme une empreinte qui ne soit pas naturelle. pas naturelle du tout

l'empreinte. autre chose qu'une blessure. qu'une cicatrice. que ce soit indépendant du temps. du temps de l'accident. pas de ce temps là quoi. ce que j'essaye de dire c'est de l'ordre d'une empreinte volontaire. je parle de quelque chose qui n'est pas encore. l'objet je ne l'ai pas sous les yeux. il n'est pas encore là. il n'apparaît pas. il ne fait pas son entrée. il est à venir l'objet. il n'est pas apparent. il ne le sera peut-être jamais. ça ne dépend pas de moi. pas que de moi c'est plus juste. si ça se trouve je ne l'aurai jamais sous les yeux. SI ÇA SE TROUVE ça veut dire IL EST POSSIBLE QUE.

il est possible que je ne l'ait jamais sous les yeux

comme ça aussi j'aurais pu commencer. sauf que. sauf que sous les yeux il y a le nez et la bouche. ce n'est pas de ça que je parle. il est possible que l'objet je ne puisse jamais le voir. qu'il soit là pourtant. arrivé cette fois ci. présent. que je ne le vois jamais. quelque part sur mon corps. faire du corps le lieu visible d'une chose. enfin d'un. de l'objet. pour commencer j'aurais pu dire aussi

j'ai un grain de beauté dans le dos que je ne vois pas.


 qu'il soit là l'objet. pas sur la colonne vertébrale. plutôt sur l'épaule. enfin l'omoplate. j'aime bien le plat que fait l'omoplate sous la peau des gens maigres. des autres aussi peut-être. peut-être seulement. je n'en suis pas sûr. invisible pour moi. en tous cas pas distinctement visible. sauf dans une glace. un miroir au tain pale. que l'objet soit là. dans la durée. vivant par le vieillissement de la peau. par son embonpoint. de la prise de poids ou de son contraire. l'objet n'est pas encore là. ça ne dépend pas de moi. il n'est qu'un dessin quelque part. dans ma tête. ou celle d'un autre (dont c'est le métier). c'est une histoire d'enfant. de la saveur chimique des chewing-gums. des chewing-gums qu'on

 
continue de mâcher. des Malabars et de la peau qu'il suffisait de mouiller de salive avant d'appliquer le transfert coloré. des tampons aussi. des tampons encrés que les maîtresse faisaient colorier à l'enfant. je dis la maîtresse de l'enfant. je pourrais dire aussi le maître. ce n'est pas une histoire sexuelle. je parle d'école.

 

il y avait ces tampons encreurs que la maîtresse de l'enfant appliquaient sur le cahier du jour. qu'il aimait colorier. enfin remplir de couleur. parce qu'il ne fallait pas déborder.

des petits animaux en caoutchouc. des zèbres qui ressemblent à des chevaux en pyjamas. ces paquebots d'un autre âge qui sont là. sur le cahier. parce que l'on apprends la graphie d'une lettre nouvelle. le B qu'il faut écrire devant  _ATEAU. juste sous l'image. l'image avec les vagues et la fumée qui sort des deux grandes cheminées. quelque chose comme ça.

 

 _ATEAU.

 

l'empreinte avec une lettre en moins. c'est ça que je souhaite dire moi. l'empreinte qui dit l'absence comme ça je vais terminer à parler.